Malgré un échange positif entre le ministère des TIC et Paypal durant ces derniers jour, Paypal vient de faire une volte-face sans aucune explication.

Un mail officiel a été envoyé par la direction de Paypal au ministère des TIC jeudi 22 juin, où l’entreprise Américaine annonce le refus du dossier de la Tunisie, sans expliquer ou donner aucune raison logique (quoi que la loi de change en soit la réelle raison).

Le ministère des TIC et de l’Economie numérique aurait décidé de contacter les autres institutions financières concurrentes à Paypal telles que Stripe ou Skrill.

On croit savoir également, que le ministère irait jusqu’à soutenir la société civile pour que la Banque Centrale de la Tunisie (BCT) considère les paiements via les Cryptomonnaies tel que le Bitcoin afin de créer de nouvelles alternatives.

Source: THD

Comments

comments